Comme la face cachée de la lune, il existe des lieux en Asie qui ne se révèlent pas facilement. Des endroits conservés secrets, non par prétention, mais plutôt parce que les propriétaires de ces demeures dites « intimes et raffinées » n’en font pas une priorité.

Ces « hôtes », souvent grands amateurs d’arts et d’antiquités rares, ont su s’intégrer dans des lieux insolites, insufflant une dose de génie dans « l’art d’accueillir ». Chacun à sa façon a restitué et donné à un lieu perdu une grandeur d’âme, de vie peut-être... Grâce à leur sensibilité, ils ont refaçonné l’hôtellerie de luxe conventionnelle en la personnalisant avec goût et un raffinement unique.

C’est dans ce contexte que Kim, un jeune homme, poursuit sa quête en Asie par le biais d’un mystérieux médaillon légué par son père. C’est de cette rencontre entre Kim et ces passionnés d’hébergements « fabuleux » que sa recherche « épique » le mènera à sa vérité.

LIRE L'HISTOIRE COMPLETE
Homme élégant à l’esprit raffiné, il menait une vie de dandy. À l’instar des anciens voyageurs, prendre la route était avant tout un développement de l’esprit.

À sa mort accidentelle, mon parrain, baroudeur érudit et dénicheur d’antiquités rares, me prit sous son aile. Il fit de moi un homme du monde, imprégné et baigné d’une culture humaniste.Des plaines blondes d’Afrique australe aux musées de Florence, il m’apprit à être attentif à toutes formes de vies.Relier les fils des constellations, écouter Liszt sur le Danube et comprendre l’histoire par l’archéologie étaient devenus mon école à ciel ouvert.



« Je n’ai plus de culture, je n’ai plus de pays, j’appartiens à tous »
Kim, notre découvreur.