Séoul

Avec plus de six cents ans d'histoire, la capitale sud-coréenne, sur le fleuve Han, séduit par son mélange fascinant de modernisme et de trésors anciens. Les contrastes harmonieux représentent parfaitement le pays : gratte-ciel, allées de boutiques de mode, quartiers historiques, galeries d’arts et d’antiquités, marchés traditionnels, restaurants, bars et lieux de divertissement nocturne. L’observatoire de la tour de Séoul montre la ville dans toute sa splendeur. Au milieu du bourdonnement, la beauté naturelle des cours d'eau, les nombreux parcs aux arbres plusieurs fois centenaires, les temples bouddhistes ou confucéens, les pagodes splendides comme Tapgol, ou encore les trésors historiques, telle la « grande porte sud » Namdaemun (classée trésor national n° 1), demeurent des oasis de calme et d'élégance.

Séoul, l’ancienne « Hanyang », doit sa réputation à ses palais. Le plus connu, Gyeongbokgung, représente la dignité de son peuple, avec son architecture grandiose, son gigantesque hall du trône et sa construction selon les principes du Feng Shui de l’ère Yi. Chacun des cinq palais constitue un centre d’intérêt : musées, cérémonies de relève de la garde, démonstrations de taekwondo et magnifiques jardins botaniques abritant de vieux instruments d'astronomie. Avec tous ses atouts culturels inimaginables, cette métropole fascine sans peine le voyageur pour qu’il lui consacre tout son séjour. Les arts, les spectacles de musique et de danse, ainsi que la cuisine exquise, qui a fait autrefois l’enchantement des rois de Joseon, incitent à continuer la découverte.