Papouasie de l’Ouest

Rattachée à l'Indonésie, l'Irian Jaya est le nom donné à la partie occidentale de l'île de la Nouvelle-Guinée. Cette ancienne colonie hollandaise présente d'étonnants contrastes :

- Au nord, tout près de la ville de Jayapura, la réserve naturelle de Teluk Yotefa aux magnifiques plages bordées de cocotiers, qui abrite des espèces d'oiseaux rares fascinants de beauté.

- Dans le centre de l'île s'élève, non loin de la ville de Wamena, une cordillère aux sommets enneigés. Sur ses versants, une jungle luxuriante à la faune et à la flore endémiques. Des fleuves dévalent les massifs et pénètrent des vallées isolées où l'on rencontre parfois, dans une clairière, un village de Papous. Hommes fiers arborant des plumes d'oiseaux en guise de coiffe et le Koteka (étui pénien.) Marcheurs infatigables, prévenants et souriants, ils laissent aux privilégiés qui les côtoient la sensation d'avoir vécu une aventure hors du temps.

- A l'ouest, la ville de Sorong, située dans la péninsule de Vogelkp, permet d'atteindre facilement les prodigieux sites de plongées des îles de Raja Ampat. Connue pour ses étonnants marsupiaux, l'île de Waigeo abrite également de nombreux oiseaux de paradis.

- Au sud, sur la côte des Casuarinas, s'étend la terre des célèbres guerriers Asmat dont la sculpture sur bois a fait le tour du monde.

Irian-Jaya, lieu des dernières aventures terrestres ?